découvrez nos offres

rechercher une ville

dernières villes ouvertes

actualités détails

Présidentielles : les mesures pour le commerce de proximité

Présidentielles : les nouvelles mesures pour le commerce de proximité

Depuis le 7 Mai 2017, la France a élu son nouveau Président de la République : Emmanuel Macron. À seulement 39 ans, le fondateur d'En Marche ! vient de prendre la direction de l'Élysée. Il a promis des réformes concrètes s'il obtient une majorité à l'Assemblée Nationale. Mais quelles sont les mesures promises pour le commerce de proximité ? Voici un petit tour d'horizon des nouveautés destinées aux petits commerçants.

1. Alléger les charges pour favoriser les investissements

Emmanuel Macron projette de baisser l'impôt sur les sociétés (IS) de 33 à 25 %, de transformer le CICE en baisse de charges, de réduire les cotisations employeurs et salariés, de supprimer les charges sur le Smic ainsi que sur les bas salaires et d'augmenter la prime d'activité. Ces initiatives inscrites au quinquennat devraient aider les commerçants à faire des économies significatives (près de 1 800€ par an et par salarié au Smic) pour pouvoir embaucher et investir.


livraison

2. Supprimer le RSI

Le nouveau Président envisage de supprimer le Régime Social des Indépendants. Chaque année, tous les artisans et commerçants pourront choisir d'opter ou non, selon leurs situations, pour le régime fiscal de la micro-entreprise. Les plafonds pour pouvoir en bénéficier seront multipliés par deux. Il projette également la mise en place d'un site internet pour informer les TPE et PME de leurs obligations légales et de simplifier leur gestion administrative.

3. Renforcer la formation professionnelle

Tourné vers la jeunesse, le programme d'Emmanuel Macron projette de renforcer le développement de l'apprentissage et de l'alternance dans les lycées professionnels. Il fera en sorte que les apprentis puissent également bénéficier du programme Erasmus dans tous les Pays de l'Union Européenne. Il souhaite redonner la main aux branches professionnelles pour que la formation soit en adéquation avec l'organisation du travail et les besoins réels des entreprises. Enfin, il veut créer un contrat unique "zéro charges" adapté aux plus de 18 ans.

4. Encourager et récompenser les embauches

Avec la loi Macron, l'ancien ministre avait généralisé l'ouverture des commerces le dimanche. Aujourd'hui Président, Emmanuel Macron a promis d'exonérer les heures supplémentaires de cotisations sociales. Il souhaite octroyer plus de liberté aux commerçants pour négocier le temps de travail et les horaires en fonction de leurs besoins et de leurs branches professionnelles. Il récompensera les commerces créateurs d'emplois par un allégement de charges. A contrario, ceux qui abuseront de contrats de courte durée seront pénalisés par une hausse de leurs charges.

5. Anticiper la perte de travail et le départ en retraite

Notre Nouveau Président maintient l'âge légal actuel de départ à la retraite mais souhaite permettre aux commerçants de cotiser également pour leurs conjoints collaborateurs. L'une de ses mesures phares concerne par ailleurs l'assurance-chômage. En effet, il souhaite élargir la possibilité d'en bénéficier à d'autres catégories d'actifs, notamment les commerçants indépendants.

6. Revaloriser les métiers de bouche

Lors de sa campagne présidentielle au contact des professionnels du commerce de proximité, Emmanuel Macron a annoncé qu'il organiserait, s'il est élu, des états généraux de l'alimentation dès cet été. Cette mesure a pour objectif de réunir les producteurs, les transformateurs, les distributeurs et les artisans afin de discuter des prix et de la valorisation des différents métiers.

Kelvitrine.com accompagne les commerçants dans leur stratégie de développement. Communication, meilleure visibilité, création d'événements et de liens, nous proposons des solutions innovantes pour valoriser les atouts du commerce de proximité. Alors rejoignez-nous !



[Retour]




Toutes les actualités